attirer les instectes pollinisateurs
Déco extérieure

Attirer les insectes pollinisateurs

Hello!

J’ai invité aujourd’hui, Delphine du blog Potager d’Abondance qui vient nous parler des insectes pollinisateurs qui se promènent dans nos jardins. Que faîtes- vous quand vous les voyez?

Et bien désormais, grâce à cet article, vous changerez votre regard et comprendrez leur mission. Vous saurez comment les inviter durablement dans votre jardin, vous saurez comment les attirer pour venir polliniser vos fleurs!

A toi Delphine! 🌟

Actuellement, nous savons tous que nous vivons une 6ème période d’extinction de masse et l’humain en est la cause, nous pensons souvent au grand mammifère tel que les girafes, les tigres, les éléphants….sauf qu’il y a une catégorie du vivant, souvent oubliée, qui disparaît en silence : les insectes.

Or, il y a un phénomène qui ne laissent pas indifférent, (bien, que les autres non plus d’ailleurs) c’est le processus de pollinisation vital pour notre écosystème. Les plantes de nos jardins se reproduisent grâce à la dispersion de pollen d’un plant à un autre de la même espèce. Nous permettant de pouvoir nous alimenter de succulents fruits et légumes et de profiter ainsi d’un beau jardin coloré.

La pollinisation constituent le moyen de reproduction de 80 % des végétaux !

syrphe insecte pollinisateurs en  permaculture
Syrphe par Myriam Zilles de Pixabay

QUELLES SONT LES MENACES ?

A l’origine de ce déclin, les chercheurs pointent du doigt le recours aux pesticides, et plus généralement l’intensification de l’agriculture. Ces pratiques ont pour conséquences de chasser les insectes de leur écosystème habituel.

D’ailleurs , l’agriculture n’est pas seule en cause : on retrouve également l’irruption d’espèces invasives, et bien évidemment le changement climatique.

QUI SONT CES INSECTES ?

Les insectes pollinisateurs appartiennent principalement à 4 grands groupes :

  • Les lépidoptères (les papillons) : En France, on compte 5200 espèces de papillons, dont 1950 sont nocturnes. Les papillons de nuit et les papillons de jour se nourrissent généralement du nectar des fleurs.
  • Les hyménoptères (Abeilles, guêpes, bourdons, fourmis): ce vaste groupe comptant près de 8000 espèces en France, elles jouent un rôle essentiel dans la reproduction des plantes.
  • Les diptères (mouches, syrphes, bombyles) : font partie du grand groupe des hyménoptères . Ils pollinisent les petites fleurs, délaissées par les insectes de plus grande taille qui sont attirés par des fleurs plus imposantes.
  • Les coléoptères (Scarabées, gendarmes, coccinelles…) : ce sont les insectes dit “à carapace”. On comptes près de 10.000 espèces, certaines vivent sur les fleurs, qu’elles pollinisent éventuellement, mais avec peu d’efficacité. Ces insectes consomment les étamines et le pollen et ne rendent pas forcément service à la plante.

COMMENT LES ATTIRER ?

Comment faire pour attirer ces insectes afin d’assurer la fécondation des fleurs et des plants de cultures?

Plusieurs solutions existent :

LEUR OFFRIR LE COUVERT

~ La nourriture ~

Nos petites bébêtes ont un attrait irrésistible pour les fleurs aux couleurs chatoyantes et un parfum enivrant. Confectionnez votre petit jardin de façon attirante autant sur le plan visuel que sur le plan olfactif

  • Couleurs chatoyantes :ils détectent seulement trois couleurs : le jaune, le bleu/violet, l’ultraviolet ;
  • Guides visuels : ils voient des motifs, stries ou taches invisibles pour l’humain. Ce sont des petits signaux leur permettant d’atterrir au plus près des étamines et du pistil ;
  • Taille : les fleurs sont soit peu nombreuses mais très visibles, soit discrètes mais disposées en inflorescence sur une tige.
  • Parfums enivrants : les antennes des insectes sont munies de récepteurs olfactifs, les rendant sensibles aux odeurs. Ils reconnaissent le parfum de chaque espèce, et l’associent à la présence de pollen, de nectar ou de cire. Certaines fleurs développent même des leurres, en reproduisant les phéromones d’insectes femelles.

~ L’eau ~

Prévoyez un petit bassin ou encore une mare afin de pouvoir abreuver tout ce petit monde, vous devez aussi penser à l’accessibilité des abeilles et insectes en confectionnant de petites plages de sable ou de cailloux, des rondins de bois… Pour les espaces plus restreint, vous pouvez tout simplement orner votre jardin avec une toute petite fontaine ou encore un coupelle à remplir régulièrement.

papillon sur lilas insecte pollinisateur
Papillon par Capri23auto de Pixabay

LEUR OFFRIR LE GÎTE

Les modes de vie de ces insectes sont très variés, il est important de prévoir des refuges pour un maximum d’entre eux.

Les hôtels à insectes ~

Les hôtels à insectes sont très facile à fabriquer, notamment à partir d’objets de récupération ou encore de brindilles, feuilles, bambous, pommes de pin… il sera vite repéré par les insectes en recherche d’un lieu sur où nicher.
Si toutefois, vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, vous pouvez vous en procurer dans les jardinerie ou sur Internet.

Les ruches ~

Les ruches permettent d’avoir sa colonie d’abeilles à proximité du jardin. Vous serez donc quasiment sûr que vos plants vont être pollinisés. En revanche, il ne faut pas oublier que cela demande un équipement spécifique, une connaissance de base et une législation à respecter.

Les carrés de sol ~

Les carrés de sol sont remplis d’un mélange de terre et de sable ou encore de terre et d’argile. Ils sont délimités par de simples cadres en bois, profond de 50 cm afin de limiter l’accès des racines les plus proches et de réchauffer le milieu. De plus, ils sont recouverts d’un grillage dans le but d’éviter les déjections des chats et les terriers de lapin. Par conséquent, ils fournissent un excellent gîte à de nombreuses abeilles sauvages nichant dans le sol.

Les zones sauvages ~

En permaculture, les zones sauvages sont très importantes, c’est un espace où l’activité humaine est inexistante ou extrêmement succincte. La faune connaît très bien les plantes locales. Les insectes y trouvent un abri et une nourriture adaptée.

Pour les petits espaces, une zone de quelques mètres carrés suffisent, laissez-y pousser les plantes spontanément sans intervention.

hôtel à insectes
Hôtel à insectes par Thorsten Frenzel de Pixabay

Voilà, vous avez toutes les clés en main pour pouvoir attirer les insectes. Vous allez pouvoir transformer votre jardin en un véritable réservoir de biodiversité et profiter de belles récoltes !

Delphine

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 commentaires

  • Jung

    Génial comme article et indispensable à notre époque où l’environnement ne sait plus où donner de la tête.
    Avec Carole, nous sommes à fond là-dedans.
    Nous avons installé un hôtel à insecte dans le jardin commun de notre résidence et nous sommes en train de valider la faisabilité pour y installer une ou deux ruches. Nous nous sommes d’ailleurs formé au mois d’août auprès d’apiculteurs voisins qui nous ont appris à récolter le miel jusqu’à la mise en pot. C’était passionnant !

    • Florence

      quelle belle initiative! Vous allez tous être en forme avec le miel récolté. J’étudie actuellement à transformer une partie du jardin pour y planter des fleurs spécifiques afin d’attirer les insectes. Je vais bichonner les abeilles pour qu’elles vous fassent du bon miel! 🙂

  • Valentine - Parents en Equilibre

    Cette année, nous avons eu un paquet d’abeilles grâce notamment aux légumes et herbes aromatiques. Je m’inquiétais l’année dernière d’en voir de moins en moins et elles ont été de retour cet été : ouf ! Sûrement grâce à nos plantes : lavande, marjolaine, sauge, courgettes et fleurs diverses du jardin. J’ai remarqué aussi que tondre moins souvent les attire davantage.

    • Florence

      Vu que les insectes se font de plus en plus rare dans mon jardin, j’en suis arrivée à m’extasier devant une libéllule qui passe et un papillon.Je sais que les papillons aiment l’humidité pour venir boire. Cette année je vais travailler mon jardin et faire venir des insectes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *